2020/12/15 Le FINN et les JO : que réserve l’avenir ?

Le FINN et les JO ont-ils encore un avenir, discussion de la classe sur la dynamique future.

CIO, IFA, FFV … courrier IFA France à Nicolas Hénard, Président de la FFV

Marc Allain Des Beauvais, notre Président de l’IFA France, vient d’envoyer ce courrier à Nicolas Hénard, Président de la FFV. Il met l’accent sur les conséquences des orientations prises et d’une éventuelle décision du CIO concernant les JO de Paris 2024.

WS,CIO, IFA, FFV … suite

Le Comité exécutif du CIO ( Comité Olympique International ) s’est réuni le 7 décembre après-midi à Lausanne pour examiner les propositions de supports olympiques faites depuis son Congrès de Sarasota en 2018 par la World Sailing . cet « IOC Exec. Board » a validé le 470 Mixte et les épreuves de Kite et laissé jusqu’ à Mai 2021 maximum à la World Sailing pour répondre à ses objections quant à l’introduction d’une compétition en Offshore Mixte …

Autant La France pouvait s’enorgueillir d’avoir enregistré un immense succès diplomatique en faisant valider l’ introduction de l’ Offshore Mixte aux JO de Paris , autant elle sortirait à son avantage de la situation créée par la crise sanitaire actuelle qui affaiblit toutes les économies et en particulier celles des fédérations nationales de voile obligées pour concourir de supporter les frais développés ex-nihilo par ce type de bateau sur les 3 prochains exercices 2022 , 2023 et 2024 , en demandant l’ annulation voire le report au moins temporaire à 2028 de cet Offshore Mixte qui , il faut bien l’ avouer , peine à trouver sa juste place dans les calendriers sportifs internationaux ( cf. derniers Championnats d ‘Europe d’ Offshore Mixte avec 8 bateaux seulement ) .

Parallèlement le risque de voir le CIO réduire à 9 médailles au lieu de 10 , en cas de réponses non concluantes de la World Sailing au CIO , la quote-part de la voile aux JO 2024 ne serait pas pris par nos instances, étant entendu que les événements en solitaire , se devrait d’être privilégiés pour présenter des plateaux significatifs étant les moins consommateurs d’ athlètes au moment où leur nombre sélectionnable est encore drastiquement réduit de 20 …

De son côté la Classe Finn continue positivement de chercher des solutions qui ménagent aussi bien l’avenir de la pratique de la voile olympique , l’ intérêt des athlètes et celui des fédérations nationales . Elle reste convaincue que le Finn par son exigence conserve une place particulière dans le concert des supports à promouvoir aux JO et tend une main fraternelle à tous ceux qui partagent ses valeurs . Puisse t’elle , au-delà des intérêts particuliers , être saisie par tous les hommes de bonne volonté.

Marc Allain Des Beauvais

World Sailing, IFA … suite

La délégation de la Finn International Association à la Conférence annuelle mondiale de la voile 2019 aux Bermudes est revenue les mains vides. Les huit soumissions visant à rétablir Finn dans la liste des candidats aux Jeux olympiques de 2024 ont été rejetées par les deux comités et par le Conseil.

Voir l’article de Robert Deaves :

https://mailchi.mp/deaves/statement-from-the-finn-class-following-2019-world-sailing-conference

World Sailing, CIO, le retour du FINN ?

Lors de la réunion annuelle mondiale 2019 de la World Sailing aux Bermudes, la classe Finn a soumis huit propositions pour tenter de rééquilibrer le tableau des séries représentées et de rétablir le Finn comme série olympique pour 2024 et au-delà.

Voir l’article de Robert Deaves :

https://mailchi.mp/deaves/the-return-of-the-finn?e=eaa5b8e878

Retour haut de page