CR du championnat de France de Finn 2022

Nous avons été accueillis comme il se doit à l’ENV pour ce championnat de France 2022. Le site est comme à son habitude très agréable et les bénévoles biens sympathiques. Ce championnat n’a réuni que 30 Finns et quatre nationalités. En revanche, l’esprit de camaraderie et l’ambiance générale de la classe que nous affectionnons tous, étaient bien présents et c’est bien là, l’essentiel. Nous dirons que c’est une reprise et que nous ne pouvons que faire mieux.

Jeudi 26/05 : Début des hostilités

La matinée est réservée à la confirmation d’inscription et au gréage des bateaux en attendant le premier signal d’avertissement à 14H. La météo est relativement clémente, le vent est attendu à l’Ouest avec 10-12 Nœuds. C’est le cas en arrivant sur la ligne, mais les marins remarquent rapidement que la brise d’ouest diminue en intensité au fur et à mesure que le temps passe. La marque au vent est mouillée près de la terre où la brise s’amenuise et les oscillations en direction et force s’accentuent, laissant du jeu sur tout le bord de prés. La ligne de départ est partagée avec les Contenders, ils sont envoyés en premier. Après un rappel général, le départ de la course 1 est lancé. La tendance du premier près est à droite, les bords de portant sont assez mou, l’objectif est de garder de la pression.

David Huet en tête de la manche se fait rattraper sur le dernier bord de travers à l’arrivée par un Valérian en embuscade de la moindre erreur. La manche suivante est similaire avec sans doute encore plus d’oscillations. On entend dire sur cette journée que rien n’était perdu. Même en fin de flotte, en deux bords il était possible de remonter.

Fin d’une première journée de course dans un vent léger (maximum 8 nœuds lors des manches) autour d’une bière devant ce beau plan d’eau de la baie de Quiberon.

Vendredi 27/05 : Deuxième jour dans de petits airs

Un avenant décale le premier départ de la journée à 13h. Pour cause, absence de vent dans la matinée. Nous sommes envoyés sur l’eau à 13h de nouveau dans une légère brise d’Ouest. Des conditions similaires au premier jour avec un ciel toujours légèrement voilé. Le départ est favorable au viseur, la flotte est dense de ce coté de la ligne rendant l’accès à bon départ compliqué. Deux victoires de manches de nouveau signées par Valérian, avec plus d’intransigeance cette fois. Le podium provisoire après deux jours est composé de Valérian Lebrun (1), Florian Faucheux (2) qui fait de belles manches et David Huet (3).

Samedi 28/05 : Beau soleil mais toujours peu de vent

Les prévisions annoncent une chute du vent vers 12h00, deux choix s’offrent au comité, naviguer le matin avec le risque de ne plus avoir de vent ou attendre l’après-midi au risque de finir tard. La première option est retenue, c’est avec un vent d’Est Nord Est que nous nous rendons sur l’eau le matin. Sur la zone il semblerait que le vent soit établi à 8-10 Nœuds. Le départ est lancé mais rapidement les coureurs subissent les aléas météo attendus et dès le premier près il n’y a plus que 5-6 nœuds. La baisse du vent continue, le parcours est raccourci au niveau de la marque au vent du deuxième près. La flotte est brassée, les places sont faciles à perdre et à prendre. Sur la deuxième manche le vent semble être revenu et s’être établi mais le même schéma se répète. Il semblerait que la bonne stratégie au près consistait à essayer de toucher la pression plus présente en haut à gauche du parcours.

Deux manches de nouveau remportées par Valerian. David signe également deux manches de deuxième pour remonter sur la deuxième marche du podium provisoire. Deux bonnes manches de notre ami Basque Orotz Iturralde le hisse à son tour à la place de troisième, après 6 manches courues.

Petite mention spéciale à Baptiste Descriaud, nouvel arrivant dans la classe Finn qui semble bien maitriser les petits airs, signant une place de 3ème à la seconde course du jour. A 16 ans nous ne pouvons que l’encourager et lui souhaiter de continuer.

De retour à terre cela a permis d’organiser l’AG plus tôt que prévu et de se reposer. La journée du dimanche s’annonce plus rude physiquement.

Dimanche 29/05 : Le jour des « costauds »

Après 3 jours de petits temps, finalement un peu de mouvement dans la baie de Quiberon. L’aire de jeu de ces derniers jours est animée par 15-20 nœuds d’Est et un bon petit clapot symptomatique de la baie. Devant les conditions certains anciens préfèrent rester à terre, 17 bateaux se rendent sur la ligne de départ. Les conditions sont bien établies et ce sont les cuisses qui parlent au près. Le pomping est autorisé et les premiers s’en donnent à cœur joie, les vagues permettant de bons petits surfs. Deux brèves manches sont réalisées pour ne pas retarder le retour de ceux venus de très loin.

Clap de fin de ce championnat de France sous le soleil Breton et une brise rafraichissante. Nous avons eu la chance de faire 8 manches dans de belles conditions, certes un peu faibles. Valérian Lebrun a confirmé sa domination sur tout le championnat avec un sans faute. Le podium scratch est complété par David Huet et Florian Faucheux qui a su s’imposer dans le vent fort. Encore un grand merci aux locaux, bénévoles de l’organisation, sans oublier les membres du Jury, tout le Comité de Course et la bonne humeur.

Bon vent et en espérant vous revoir bientôt et surtout nombreux sur l’eau.

Aubert Lerouge

FRA 85

Lien vers les résultats complets:

https://www.ffvoile.fr/ffv/sportif/ClmtCompetDet.asp?clid=176906

Lien vers l’article interne :

https://www.finn-france.fr/championnat-de-france-srsp-2022-resultats-jour-1/

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :