header

Compte Rendu de l'Assemblée Générale du 02 novembre 2019

logo finnfrance

 

 

 

COMPTE-RENDU de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’I.F.A. France

Le Samedi 02 Novembre 2019, à Maubuisson (CVB)

Ce samedi 2 Novembre 2019 dans la salle de la Pyramide au CVB s’est tenue l’Assemblée Générale annuelle de la Classe Finn.

La séance présidée par Messieurs Alain Michaud et Marc Allain des Beauvais a débuté à 15h30 avec 17 participants porteurs de 12 procurations validées, soit un total de 29 votants.

Après un mot de remerciements aux membres présents et au CVB pour son accueil, le Président présente rapidement le bilan de l’exercice avec :

  • Une classe qui se maintient dans l’ambiance délétère de la pratique du dériveur. Malgré la concurrence du National Espagnol (où la Flotte de Canet-en-Roussillon se doit de participer) et le National J80 de la SRR qui « occupe » la Flotte Rochelaise, 28 inscrits et 25 participants au seul GPA 2019, nonobstant une météo « annoncée » comme aussi désastreuse que décourageante.
    Le Président regrette que les initiatives de relance via des Centres d’activité régionaux ne fonctionnent réellement qu’à St Jacut, Arradon, La Rochelle, Le Canet et Cannes, et informe que les propositions de mise à disposition de matériels (coques et mâts) n’ont pas rencontré d’adhésions locales significatives.
  • Une Classe dans l’expectative de la continuation de sa participation aux JO 2024. Le Président en rappelle les grandes étapes : c’est normalement en 2021 seulement que le CIO et son Comité Exécutif valideront les évènements sportifs des JO 2024 et donc leurs supports.
    Or les relations entre la direction actuelle de la World Sailing et le Bureau Exécutif du CIO ne sont pas au beau fixe, d’aucuns prétendants que le CIO pourrait embarrasser la direction actuelle de la World Sailing, présidée par Monsieur Kim Andersen, en invalidant les propositions faites par cette dernière, d’autres soutenant que le CIO aura tranché dès Mars 2020.
    Parallèlement, la commission d’éthique de la World Sailing instruit actuellement contre la Présidence de la World Sailing à propos d’irrégularités dans le vote de Sarasota d’où le Finn a été « banni », et de problématiques annexes de conflits d’intérêts financiers. Une conclusion « positive » paralyserait bien évidemment l’action de l’actuelle direction de la World Sailing.
    D’un autre côté, Gerardo Seelinger qui aura présidé 18 ans la Classe Finn et en était jusqu’à présent le Président honoraire, se présente à la présidence de la World Sailing et a l’oreille du CIO…
    Il n’en reste pas moins que la représentation de la Classe par de « trop vieilles gloires » du Finn et son « trop agressif fabriquant » et leur excès de confiance respectif ont excédé la World Sailing prise dans sa globalité.
    De même que l’incapacité de la Classe à ne pas proposer d’emblée autre chose qu’une attitude défensive conservatiste quand des propositions plus modernes d’adaptation, comme le concept du « Finnistes-Gladiateurs » couplé avec une série d’ « Abeilles Féminines sur Foils », a fait perdre un temps précieux à la Classe.
    Enfin, le choix du Président de la Fédération Hongroise de Voile, comme porte-parole de l’IFA lors de la dernière assemblée de la World Sailing aux Bermudes (cf. présentation de 8 soumissions) par le Président de l’IFA, revenait à se tirer une balle dans le pied tant la crédibilité dudit président, disqualifié aux yeux de la World Sailing prise dans sa globalité, était faible alors que depuis plusieurs mois, le Bureau de l’IFA œuvre à restaurer la confiance et le dialogue avec les instances de la World Sailing.
  • Faudra-t-il que l’IFA en arrive à questionner la Commission d’Éthique du CIO sur la lecture qu’elle fait de la Charte Olympique (article 1.4) qui invite à respecter les Droits de l’Homme à travers en particulier le respect de la dignité humaine et le rejet de toute discrimination quelle qu’elle soit, en actant de ce que :
    • Les coureurs de 85 kg et plus sont éliminés désormais des Jeux ;
    • Le Quillard Double Mixte Offshore offense la religion musulmane qui en interdit le principe à un couple non marié sans chaperon !
      La question étant de savoir si la Classe peut se permettre de « ne plus prendre de gants », dans une stratégie de quitte ou double en 2024, au risque d’échouer dans un retour en 2028 où doit paisiblement et patiemment attendre l’élection de Gerardo Seelinger.
  • Sur un autre plan, le Bureau de la Classe refusant de se comporter en service contentieux de recouvrement de créances, le Président insiste pour que les cotisations annuelles soient réglées spontanément et rapidement dès le début de l’année civile ;
  • Enfin, le Président demande à travers la réélection du Bureau l’autorisation à l’AG d’ouvrir une réflexion sur le calendrier national, ses modalités et dates-lieux.

 

Sont alors adoptés à l’unanimité :

  • Le bilan financier 2018-2019 (cf. annexe 1) ;
  • Le prévisionnel 2019-2020 proposé (cf. annexe 2) ;
  • La réélection du Bureau à l’identique, ce dernier ayant préalablement posé sa démission collective ;

 

Le Vice-président Alain Michaud présente l’activité de la vitrine de la Classe, à savoir son site Web qui a suscité :

  • Plus de 26.000 I.P. à la date du jour (à comparer avec les 43.000 visites sur l’exercice complet 2018) ;
  • 14 ventes de bateaux pour une moyenne de 8.000€ et 10 ans d’âge ;
  • 6 d’entre elles s’étant effectuées en moins de 33 jours.

Alain Michaud rappelle la possibilité toujours regrettable de voir le vendeur escroqué par un faux acheteur, souvent d’origine étrangère, mais plus ou moins francophone, et invite à la prudence au moment des transactions par informatiques.

Il rappelle enfin d’avoir en cas de vente à le prévenir pour supprimer une annonce désormais inutile.

 

Le Président reprend la parole pour :

  • Remercier les organisateurs du dernier Championnat de France au Canet-en-Roussillon en regrettant qu’autant de bonne volonté à terre n’ait pas suscité plus d’inscrits : 33 engagés seulement dont 6 étrangers au risque de perdre le statut de Championnat de France ;
  • Rappeler que la Gold Cup 2020 se déroulera en Mai à Palma au Club Nautique de S’Arenal et qu’il n’y a cette année pas de quotas : ainsi donc tous les adhérents à jour de leurs cotisations sont invités à s’y rendre pour participer à un plateau de 150 Finns minimum ;
  • Informe que l’Équipe de de France de Finn honorera de sa présence la Semaine Internationale de Finn de Cannes en Février prochain ;
    • Propose une double alternative de lieu et de date pour les Championnats de France 2020 avec :
    • Soit Biscarosse tout début Juillet entre le 3 et le 10, ou bien entre le 18 et 22 Août dans un rassemblement commun avec les Europe ;
    • Soit la SRSP (Saint Pierre Quiberon) du 10 au 14 Juillet en collaboration avec les services de l’ENV
    • L’unanimité moins une abstention, le Bureau ne votant pas, la candidature de la SRSP est validée (le Président précise qu’il veillera personnellement à la présence de tracteurs de remontée à terre) ;
  • Prévenir que la Classe sera cette année encore présente au prochain salon nautique sous la même forme que les années précédentes avec une politique fraternelle de main tendue vers la Classe Yole OK et Europe ;
  • Indiquer que le n°14 paraitra vraisemblablement en début d’année prochaine ;
  • Rappeler les possibilités de commande de cognac Godet avant les Fêtes de fin d’année

 

Plus aucune question n’étant à traiter, la séance est levée à 16h14.

Fait à Maubuisson, le 2 novembre 2019.

 

Pour le Bureau de l’I.F.A. France, son Président

Marc ALLAIN des BEAUVAIS (Fra 99)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 06.07.29.27.56


 

icone cr Compte Rendu (complet avec annexes) téléchargeable

 

Please publish modules in offcanvas position.