header

CR Assemblée Générale Ordinaire du 30/10/2016

logo finnfrance

 

 

COMPTE-RENDU de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’I.F.A. France


(dimanche 30 Octobre 2016)

 

 

 

A 10:30, le 30 Octobre 2016 dans les locaux du CVB de Maubuisson s’est tenue l’Assemblée Générale Ordinaire de l’Ifa France avec 35 membres présents et 4 représentés par pouvoir au porteur soit 39 votants.

 

Dans une courte allocution liminaire, le Président a rappelé les grandes lignes de la politique du Bureau de l’Association :


1.    Justifier du statut d’utilité sportive récemment conféré à l’Ifa France par l’Administration Fiscale.
2.    Animer la vie de la Classe par un calendrier et des actions coordonnées ménageant la vie des Flottes de Club (*1), et les dynamiques régionales (*2), interrégionales (*3), nationales (*4), et internationales (*5).


Il a rappelé que dans un contexte difficile (Cf. dix-sept « 505 » et onze « Fireball » seulement présents au GPA), l’Ifa France était une association riche mais fragile (38 présents au GPA 2016). Il s’est félicité des résultats obtenus cette année par Fabian Pic, pur produit de l’Ifa France, nonobstant les déboires rencontrés par notre représentant au JO, Jonathan Lobert, auquel il a tenu à rendre néanmoins hommage.

Il n’a pas exclu la possibilité d’implanter un troisième bateau de promotion sur la Côte Méditerranéenne.

 

A l’unanimité, les motions suivantes ont été approuvées :


•    Comptes 2015-2016 tels que validés par KPMG
•    Prévisionnel 2016-2017
•    Démission collective du Bureau.
•    Réélection du Bureau à l’identique, auquel se joint Monsieur Bruno Regout en qualité de nouveau Délégué Régional Permanent de la Région Sud-ouest.
•    Modalités simplifiées de jauge des bateaux classiques (20 ans et plus) pour des épreuves allant jusqu’au grade 4 fédéral.

 

Le site de La Rochelle a été ensuite retenu pour les prochains Championnats de France du 13 au 16 Juillet avec « training sessions » sur place les jours précédents.

 

Bruno Regout, empêché n'ayant pu être présent, Alain Michaud a évoqué le bilan de la difficile année 2016 et présenté les  modalités du Challenge Aquitaine 2017 (voir PJ). En marge de l’ouverture accrue de la région vers La Rochelle, où elle pourra fusionner ses forces avec celles des régions Grand-Ouest et Centre Ile de France, la création de journées d’entraînements dirigés à Maubuisson, a été annoncée. Concernant ce dernier point, Olivier Milcent, Chef de Base permanent du CVB, s'est présenté et nous a fait part de sa proposition d'encadrement de ces journées.

Alain Michaud, Vice-Président de l’Ifa France, a rappelé les résultats en hausse constante de visites du site qu’il anime, avec de plus en plus de clics venant de l’étranger. Vingt annonces de vente ont été passées sur le site cette année. Plusieurs attaques virales sérieuses ont été détectées et bloquées par les sécurités mises en place et aucune tentative de "piratage" du site n'a pu aboutir.

Michel Carsoule, Vice-Président de l’Ifa France, présente les résultats sportifs de l’Association qui aura impliqué 115 bateaux départ cette année, en légère baisse par rapport à l’année précédente. La moyenne d’âge des participants est de 55 ans malgré la présence remarquée de 18 Juniors (14 Masters ; 35 Grands Masters ; 33 Grands Grands Masters ; 15 Legends). Il soumettra pour le Salon Nautique de Paris un projet de classement des clubs destiné à soutenir et promouvoir les flottes locales.

Il relaie le Vice-Président Yves Zoccola retenu en Suisse où il représente l’Ifa France, pour faire le bilan du calendrier Finn Est et son prévisionnel 2017. (voir PJ)

En marge de ce qui précède, Laurent Camusson demande l'attention de l’assemblée et informe que le programme Finn Ouest prévoit une manifestation sur trois jours à l’Ascension à St Pierre-Quiberon.

 

Le Président reprend alors la parole pour :

1)    rappeler les enjeux des prochains « Européens » à Marseille du 3 au 11 Mai 2017 ;
2)    donner rendez-vous aux membres lors du prochain Salon Nautique de Paris du 3 au 11 Décembre et notamment le vendredi 9 Décembre pour la Nocturne en précisant que cette année l’Ifa France s’affichera sous ses propres couleurs sur un stand de 32,5 m² (Hall 1 J 59) ;
3)    préciser que le numéro 11 du magazine de l’Ifa France dont la pagination devrait tendre vers 100 pages, sortira des presses en début d’année prochaine.
4)    informer que le Finn devrait vraisemblablement être reconduit aux JO de Tokyo 2020 ;
5)    évoquer les prochaines élection au sein de la FFV
-    insister sur les enjeux de l’élection du futur président de la FFV et des deux listes potentielles : la FFV a-t-elle les moyens humains de fournir deux listes ? Comment des élus, sans vécu particulier, pourront-ils avoir l’autorité suffisante pour résister à la pression, au demeurant légitime, de la structure permanente fédérale ?
-    recommander la plus grande vigilance auprès des électeurs que constituent les ligues et promouvoir tout projet qui serait adossé à une démarche autre que purement électoraliste ;
6)    établir un Cahier des Charges en vue de la participation des Finns au GPA 2017 étant démontré définitivement en 2016 que :
-    nul doute que le caractère multi-série des épreuves telles que le GPA, est un facteur de promotion indiscutable pour notre série. Mais de là à se retrouver, pour des raisons de moyens et d'organisation, sur des parcours communs, avec des points de rencontre potentiels entre deux séries aussi disparates que les Europe et les Finn, engendre confusion, fausse les résultats et sont générateurs de risques dans des conditions difficiles.
-     la présence de la Fédération était justifiée par le label "Champ. de France" pour les Europe. Ce simple constat aurait dû justifier pour cette série un parcours spécifique afin de garantir le bon déroulement de l'épreuve. Dans le contexte vécu, la présence fédérale et la pression exercée ont été contre-productives pour le bon déroulement des épreuves des deux séries en présence.
-     corollaire de tout ça : difficile de concilier "quantité" avec "qualité" quand les moyens mis en œuvre, bien que très importants, sont limités.
7)    Le Cahier des Charges sera défendu par Jean-Jacques Granchamp auprès du CVB et en fonction des réponses qui lui sont faites, le Bureau décidera du lieu du Trophée Pierre Mondétéguy, Biscarrosse ayant fait une offre parallèle ;
8)    rendre hommage à Jean-Jacques Granchamp à qui la carrière de Fabian Pic doit beaucoup, ainsi que, profitant de son retour en activité sportive après quelques ennuis articulaires, au Président Jean-Paul Gaston qui aura porté l’Ifa France à bout de bras pendant une dizaine d’années.

 

Après avoir respecté une minute de silence à la mémoire de Pierre Mondétéguy, plus aucune question n’étant soulevée, l’Assemblée est levée et la séance close.


Fait à Nantes, le 9 novembre 2016.

 

 


Pour le Bureau de l’I.F.A. France, son Président
Marc ALLAIN DES BEAUVAIS (Fra99)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 06.07.29.27.56

 

 

 

 

icone pdfFacsimilé du Compte rendu de l'AG avec PJ (interventions des régions et Compte d'Expoitation 2015-2016 et prévisionnel 2016-2017)

Please publish modules in offcanvas position.